Annonce ToutSurTout

Bienvenue sur toutsurtout.biz

Radio TST

Si vous souhaitez participer vous aussi aux discussions sur le forum, il faut vous inscrire ou vous connecter.

Le Thème Printemps est maintenant en place.

Les inscriptions sont actuellement OUVERTES.
  • Accueil forums
  •  » Le bar
  •  » Des signes d'activité biologique dans les cellues d'un mammouth de 28.000 ans ont pu être observés

Message 1 Discussion postée le 14-03-2019 à 15:15:18

Loic
Avatar de Loic


Statut: Administrateur d'élite
Avancement: Niveau 5
Lieu: Avec Solenne
Date d'inscription: 26-09-2009
Messages: 69 590
Site web

Des signes d'activité biologique dans les cellues d'un mammouth de 28.000 ans ont pu être observés

https://www.world-lolo.com/images/uploads/image.num1552572843.of.world-lolo.com.jpg



Cela fait des années que les scientifiques ont pour projet de tenter de faire revivre le mammouth à la surface de la planète. Si les résultats des différents travaux n'ont pas apporté les espoirs escomptés, les scientifiques ne se résignent pas. C'est d'ailleurs le cas d'une équipe japonaise qui vient de publier une étude dans la prestigieuse revue Scientific Reports et dans laquelle les Japonais annoncent avoir trouvé des "signes d'activité biologique dans des noyaux de cellules de mammouth de 28.000 ans".

Disparu il y a 10.000 ans, le mammouth laineux est le centre de l'attention de cette équipe de scientifiques japonais qui se consacre à faire ressusciter l'animal depuis les années 2000.

Dans cette étude récemment publiée, Akira Hiritani explique que son équipe a extrait des cellules d'un bébé mammouth baptisé Yuka, découvert en 2013 en Sibérie. Le spécimen en question est l'un des mieux conservés jamais découvert dans le pergélisol depuis 1999.

https://www.world-lolo.com/images/uploads/image.num1552572893.of.world-lolo.com.jpg



Traces d'activité, mais pas de division cellulaire.

Après avoir effectué l'extraction de sa moelle osseuse et du tissu musculaire de sa patte, les chercheurs les ont ensuite injecté dans des cellules sexuelles de souris. Les scientifiques espéraient que les cellules injectées pourraient se diviser.

Si la division cellulaire est la première étape de la reproduction, rien ne s'est produit. En revanche, l'équipe explique avoir pu observer des signes d'activité biologique sur cinq cellules. Il s'agit plus précisément de signes de reconstitution nucléaire, un processus qui intervient juste avant la division cellulaire.

https://www.world-lolo.com/images/uploads/image.num1552572913.of.world-lolo.com.jpg



Si les chercheurs avouent ne pas avoir pu atteindre une activité totale des noyaux, cette observation leur permet d'avancer l'idée selon laquelle l'objectif de faire revenir à la vie le mammouth n'est pas réalisable à l'heure actuelle, mais l'expérience fait avancer la science pour parvenir à cet objectif. Cela signifie donc qu'on est encore très loin de la reproduction en mode Jurassic Park.

Cependant, les scientifiques ne perdent pas espoir et souhaitent, à l'avenir, se concentrer sur l'ADN du mammouth en obtenant des cellules actives pour réussir à provoquer une division cellulaire.

Notez que l'idée de cloner ou faire revenir à la vie cette espèce disparue ne fait pas l'unanimité au sein de la communauté scientifique. Nombreux sont les paléo-généticiens qui se sont prononcés contre ce projet. S'ils se concentrent tout de même sur cette espèce qu'est le mammouth, c'est essentiellement pour mieux comprendre leur biologie et espérer ainsi avoir des informations sur la raison de leur disparition.



 

Visualiser ce message en mode lecture

  • Accueil forums
  •  » Le bar
  •  » Des signes d'activité biologique dans les cellues d'un mammouth de 28.000 ans ont pu être observés